La Street Art School

La « Street Art School » est un projet pilote lancé par Session Libre en 2014 avec le soutien de la DRAC Auvergne et en partenariat avec le Musée d’Art et d’Archéologie d’Aurillac.

Les ateliers « Street Art School » sont généralement mis en place durant plusieurs jours sur les périodes de vacances scolaires mis à part en hiver, le temps ne le permettant pas. Les dates des prochains ateliers seront communiqués sur le site Session Libre. Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter afin d’être tenu informés.

Déroulement des ateliers « Street Art School » :

Le terme générique « street art » est aujourd’hui utilisé pour définir un mode d’expression urbain héritier de divers courants tels que le graffiti par les mediums utilisés (bombes aérosols) mêlé à des techniques telles que le pochoir, le collage, l’illustration, l’abstract… donnant une dimension différente à l’expression et permettant à cette culture de trouver une place pour s’épanouir.

Le but des ateliers « Street Art School », en direction d’un public jeune, est bien la prise en main et la découverte de techniques mais également l’appréhension  d’une démarche, la compréhension et l’appropriation d’un processus de création permettant de penser et délivrer un message ou une idée. Le street art ne s’arrête pas à un simple rôle de décorateur.

Lors des ateliers, nous procédons à un échange en amont avec le public participant, leur proposant une première phase de découverte à travers des artistes, des sites spécialisés, des démarches spécifiques laissant l’imaginaire de chacun interpréter et définir sa propre perception. Le thème est ensuite abordé, au mieux défini en amont, sinon guidé et stimulé par la dynamique de groupe. La spontanéité fait partie de cet art et en est une force.

L’aspect purement technique est ensuite abordé (Quels supports ? Quel volume ? Quel matériel…). Vient ensuite le temps de la création, d’abord les idées, les illustrer, trouver des sources documentaires, structurer le volume et l’esthétique finale souhaitée… La phase de réalisation à proprement parler n’intervient qu’en fin d’atelier avec le passage du format esquisse au grand support. 

Une fois l’oeuvre terminée vient le moment de la photo. Un élément inhérent et incontournable de cet art éphémère puisque par définition il ne reste que le cliché d’une oeuvre. On aborde l’intégration de l’oeuvre dans son environnement, la notion de partage avec le public que l’oeuvre va toucher…

Ce dernier point permet également d’apporter du contenu en prise d’images mais aussi dans la diffusion de celle-ci à travers les réseaux, les médias, etc. Le but est de montrer qu’une oeuvre n’appartient pas seulement à un lieu mais qu’elle peut être diffusée largement et toucher d’autres publics.

Renseignements et inscriptions :
festival10emeart@gmail.com

Vidéo de la Street Art School 2015 par Vincent Pietri :

Galerie photos : (cliquez dessus pour agrandir)

Previous Image
Next Image